Vente aux enchères : la fabuleuse collection Al Thani de l’hôtel Lambert bientôt dispersée

La maison de ventes Sotheby’s a décroché le gros lot. À partir d’octobre, elle va organiser une série de ventes pour disperser les quelque 1 300 lots de meubles et objets d’art qui meublaient le célèbre hôtel particulier de l’île Saint-Louis, qu’ont occupé jusqu’à récemment Sheikh Hamad Bin Al Thani et sa famille proche. L’ensemble serait estimé autour de 100 millions d’euros, selon « Le Figaro ». Rappelons que le prince, qui a revendu l’Hôtel Lambert en février dernier à l’hommes d’affaires Xavier Niel, expose au public, depuis l’automne 2021, une partie de ses fabuleuses collections à l’Hôtel de la Marine, place de la Concorde. 

Des trésors d’ébénisterie

Le président de Sotheby’s, Charles F. Stewart est très satisfait de pouvoir organiser cette vente : « Cette collection extraordinaire marquera de son empreinte le calendrier des ventes de cette année. Elle est unique non seulement parce qu’elle constitue l’une des plus importantes collections au monde, mais aussi parce qu’elle nous rappelle que de telles collections se bâtissent encore aujourd’hui, à force de persévérance et de passion pour les plus beaux objets. »

Le bureau du 2e étage de l’hôtel Lambert à Paris ©Sotheby’s/ArtDigital Studio.

L’exposition comprend notamment une importante partie de mobilier français créée par les artisans les plus importants de leur époque. On y trouve notamment des pièces d’André-Charles Boulle et d’Adam Weisweiler. Une autre partie importante rassemble des objets de curiosités issus de. Des pièces ayant appartenu à d’éminents personnages de l’histoire de France comme Madame de Pompadour, la reine Marie-Antoinette, ou le grand collectionneur Hubert de Givenchy, dont Christie’s vient de disperser avec succès les derniers objets. 

Un hôtel historique

L’Île Saint-Louis est aménagée bien plus tardivement que l’Île de la Cité car elle était inondable lors de crue de la Seine. Ce n’est qu’au début du XVIIe siècle que l’île est aménagée. L’Hôtel Lambert est un témoin majeur de l’art français. L’effervescence architecturale de Paris au XVIIe siècle, surtout sous le règne de Louis XIII quand la cour est encore dans la capitale au sein du Louvre, a donné naissance à plusieurs hôtels particuliers célèbres comme l’Hôtel Lambert mais aussi l’Hôtel de Toulouse, actuel bâtiment de la Banque de France, ou encore le Palais-cardinal de Richelieu, qui deviendra l’actuel Palais Royal. L’Hôtel Lambert est construit dans les années 1640. Il est décoré par des artistes aussi prestigieux que Le Vau, Le Brun ou Le Sueur qui ont aussi travaillé dans les plus beaux ouvrages du XVIIe siècle, Vaux-le-Vicomte ou encore Versailles.

La cour de l’hôtel Lambert, racheté en février 2022 par Xavier Niel. ©Sotheby’s/ArtDigital Studio.

Un bijou passé de main en main

L’Hôtel a appartenu notamment à la famille Czartoryski, une famille princière polonaise qui y a accueilli d’éminentes personnalités artistiques comme Balzac, Chopin, Delacroix ou George Sand. Acheté par les Rothschild en 1975, il revient finalement au Sheikh Hamad Bin Abdullah Al Thani et sa famille proche. Il l’acquiert en 2007, l’Hôtel Lambert a fait l’objet d’une restauration complète et respectueuse de l’architecture originale avant d’être victime d’un incendie réduisant en cendres les efforts des restaurateurs. Après une nouvelle restauration totale, l’Hôtel est racheté en février 2022 par Xavier Niel pour une somme de 200 millions d’euros. Le milliardaire français souhaiterait y créer une fondation culturelle.

La galerie de l’hôtel Lambert à Paris ©Sotheby’s/ArtDigital Studio.

La vente aura lieu cet automne chez Sotheby’s Paris. Afin de pouvoir présenter les collections au plus grand nombre, les galeries de Sotheby’s à Paris, Londres, Hong Kong et New York accueilleront chacune une exposition virtuelle qui dévoilera en avant-première les intérieurs de l’Hôtel Lambert ainsi que les pièces prévues pour la vente.

Cet article Vente aux enchères : la fabuleuse collection Al Thani de l’hôtel Lambert bientôt dispersée est apparu en premier sur Connaissance des Arts.