Vaccination des adolescents : “Je ne suis pas sûr qu’ils soient le problème essentiel aujourd’hui”, estime un pédiatre infectiologue

“On ne va pas vacciner les adolescents à la place des adultes. Vacciner les adultes est plus efficace car ils ont plus de risques de faire des formes graves”, défend le professeur Cohen.