Un testing de SOS Racisme révèle que 45% des agences d’intérim acceptent de discriminer à la demande de clients du BTP

Selon une information de France Inter, près de la moitié des agences d’intérim interrogées par SOS Racisme acceptent de discriminer les travailleurs étrangers ou de “type non européen”.