Tensions entre Paris et Alger : “Les propos d’Emmanuel Macron peuvent choquer une bonne partie” des Algériens, selon un chercheur

Les propos d’Emmanuel Macron sur l’Algérie ne passent pas auprès du gouvernement algérien, ni auprès des Algériens eux-mêmes, estime Hasni Abidi, directeur du Centre d’études et de recherche sur le monde arabe et méditerranéen (Cermam) à Genève, ce lundi sur franceinfo.