REPORTAGE. Violences conjugales : à la rencontre des “agents protecteurs” espagnols, qui veillent 24 heures sur 24 sur les victimes

A Valence, troisième ville du pays, 1 105 femmes victimes de violences − ou menacées de l’être − sont placées sous la responsabilité de policiers référents, chargés de leur sécurité.