Pinault Collection x Le Fresnoy : quand l’art dépasse les frontières

Rien que pour voir la vidéo Un nombre que camina d’Enrique Ramirez, le voyage au Fresnoy dans le Nord s’impose. Cet artiste chilien est l’invité du Studio national des arts contemporains près de Lille, et a choisi les œuvres d’une douzaine de créateurs dont le travail tourne autour des notions de voyage, de déplacement et de frontières. La question de la traversée, du temps qui passe, du devenir de notre monde mêle ici histoire, géographie, philosophie, éthique et politique. Mais revenons à cette vidéo tournée dans l’Altiplano, à la frontière entre le Chili et la Bolivie. 

L’art de la traversée comme quête philosophique

Dans un décor à couper le souffle à la surface d’un lac salé, un homme porte un masque de diable et traîne derrière lui des vêtements occidentaux. Cette étrange procession parle du rite de passage des vivants vers l’au-delà, ce masque grimaçant a été inventé par les travailleurs des mines de charbon pour faire peur aux conquistadors. De la magie procurée par cette vidéo, on passe à l’émerveillement, avec l’arc-en-ciel de Widya Gastaldo, et au sérieux, avec les réflexions sur l’environnement liés aux œuvres de Danh Vō, Yael Bartana ou Paolo Nazareth. L’exposition jusque-là a lieu au Studio national du Fresnoy jusqu’au 30 avril. 

Paulo Nazareth, Untitled, from Noticias de America ©Paulo Nazareth / Pinault_Collection

« Jusque-là », Le Fresnoy, Tourcoing, 22 Rue du Fresnoy, www.lefresnoy.net, jusqu’au 30 avril.

Retrouvez Guy Boyer sur Radio Classique : le vendredi à 13h00, le samedi à 09h56 et 14h57 pour ses « Chronique Sorties ».

Cet article Pinault Collection x Le Fresnoy : quand l’art dépasse les frontières est apparu en premier sur Connaissance des Arts.