Pas de gouvernement d’union nationale, mais un appel aux oppositions : ce qu’il faut retenir de l’allocution d’Emmanuel Macron

Privé de sa majorité à l’Assemblée nationale depuis le second tour des élections législatives, le chef de l’Etat considère qu’il faut “apprendre à gouverner et légiférer différemment” pour “bâtir des compromis”.