Paris : L’Arc de Triomphe empaqueté escaladé par deux « patriotes » opposés au projet de Christo et Jeanne-Claude

Ce lundi 27 septembre, au matin, deux jeunes étudiants venus de Bourgogne ont escaladé l’Arc de Triomphe empaqueté par Christo et Jeanne-Claude pour y suspendre une banderole aux couleurs du drapeau français. Celle-ci portait la mention « honneur aux soldats morts pour la patrie », ainsi qu’un « N » entouré d’une couronne de lauriers, un des symboles de Napoléon, retourné de façon à lire un « Z », en soutien au polémiste d’extrême droite Éric Zemmour, qui pourrait bientôt présenter sa candidature à la présidentielle. Cette action avait pour but de contester la transformation éphémère du monument en œuvre d’art contemporaine, une « insulte » selon eux à la mémoire des soldats morts pour la France. Les deux individus ont été arrêtés et brièvement placés en garde à vue.

« Simples étudiants tradis »

Le récent média de droite « Livre Noir », qui a filmé et relayé l’accrochage de la banderole sur Twitter, a présenté les deux hommes comme de « simples étudiants tradis et patriotes ».

Paris : deux «patriotes» escaladent l’Arc de Triomphe pour déployer une banderole tricolore
https://t.co/BrFWjbf5xF pic.twitter.com/3FxebwSndJ

— Le Parisien | Paris (@LeParisien_75) September 27, 2021

Ces derniers ont commenté leur arrestation, souriants : « On a été en cellule pendant quelque temps. Les policiers du 8e [arrondissement] : adorables. Ils ont été très très corrects, c’est le moins qu’on puisse dire. Ils nous ont cité du Napoléon évidemment ». La banderole a rapidement pu être décrochée.

L’Arc de Triomphe empaqueté par Christo et Jeanne-Claude. ©Guy Boyer

L’Arc de Triomphe toujours empaqueté

L’Arc de Triomphe, quant à lui, demeure empaqueté jusqu’au dimanche 3 octobre. Ce week-end sera donc la dernière occasion pour les curieux de se rendre sur place pour observer l’œuvre de leurs yeux. Pour rappel, la place de l’Étoile sera piétonnisée samedi et dimanche pour permettre de s’approcher du monument en toute sécurité.

Cet article Paris : L’Arc de Triomphe empaqueté escaladé par deux « patriotes » opposés au projet de Christo et Jeanne-Claude est apparu en premier sur Connaissance des Arts.