Paris : à l’Unesco, la culture pop coréenne est au cœur d’une exposition immersive exceptionnelle

En cette année 2021, désignée « Année internationale de l’économie créative » par l’Organisation des Nations unies, la Maison de l’Unesco (Paris, VIIe arrondissement) met en lumière la créativité sud-coréenne contemporaine à travers « Corée. Cubiquement imaginée ». Avec des têtes d’affiche exceptionnelles telles que le boys band BTS et le film Parasite (2019) de Bong Joon-ho et des œuvres immersives et numériques impressionnantes, l’exposition plonge les visiteurs jusqu’au 16 juillet dans les nouvelles technologies tout en marquant la réouverture du siège de l’Unesco au public. À la fin de l’événement, celui-ci se poursuivra ensuite en ligne, permettant à celles et ceux qui n’auraient pas eu la chance de se rendre à Paris cette semaine de pouvoir en profiter également.

Des ambassadeurs de la vague culturelle coréenne

Alors que BTS vient de dévoiler sa nouvelle chanson (qui résonne dès à présent dans les écouteurs des fans), le groupe est également une des stars de l’exposition organisée par le Ministère de la culture, des sports et du tourisme coréen, en collaboration avec l’Unesco et l’agence gouvernementale Kocca. Le choix du boys band pour tête d’affiche n’est pas le fruit du hasard : « ce sont des prescripteurs et des influenceurs culturels », explique Daniel Kapélian, producteur de l’exposition, qui avait notamment travaillé sur Tree of Light au Mobilier national durant la Fiac 2019. En 2020, le groupe de K-pop a lancé Connect BTS, un projet faisant la promotion de l’art et de la culture. Ainsi, les artistes présentaient des musées, des œuvres et invitaient leur fan base (composée de plus de 100 millions de personnes) à s’intéresser à l’art. Dans « Corée. Cubiquement imaginée », c’est un concert miniature de BTS qui est offert au public : des coulisses au tournage des clips vidéo, en passant par des performances sur scène, la réalité étendue (XR) propose aux visiteurs connectés une expérience à 360 degrés pour (re)découvrir DNA et Dope, deux titres emblématiques du groupe de musique, et les familiariser aux nouvelles technologies. Car l’exposition pop-up, comme la désigne Daniel Kapélian, est composée de trois thématiques majeure : la vague culturelle coréenne, représentée par BTS et le film Parasite (2019), l’héritage traditionnel du pays, avec des œuvres immersives du Musée national de Corée et de K’Arts At, et des contenus immersifs emblématiques de créateurs qui marient art et technologie de pointe.

Plongez dans les scènes cultes du film Parasite dans l’exposition « Corée. Cubiquement imaginée ». ©DR

Parmi les expériences immersives les plus prenantes, Parasite, un court métrage en VR réalisé par Bryan Ku du EVR Studio à partir de l’œuvre de Bong Joon-ho, premier film coréen récompensé de la Palme d’or au Festival de Cannes, ravira les cinéphiles et afficionados du thriller social à l’humour noir. Après avoir été plongé dans la scène de l’orage dévastateur, qui souligne durement les disparités sociales de la société coréenne, le spectateur armé d’un casque VR est transporté dans le sous-sol de la maison pour revivre une scène emblématique, le tout avec la musique du film dans les oreilles.

Des icônes de l’art et de la culture coréenne traditionnelle transformées en contenus immersifs

Après cette exaltante expérience, les visiteurs sont invités à parcourir la salle Miró et la salle des Pas Perdus pour suivre Le Cortège royal auprès du peuple et Monter au Mont Geumgang grâce à une fresque lumineuse du Musée national de Corée qui restaure les événements de la famille royale sous la dynastie Joseon (1392-1897) grâce aux images d’archives reproduites en 3D pour donner vie aux 2000 personnages du cortège qui dansent, s’animent et suivent les pas du roi Jeongjong sur la musique de Yng Bang ean. Après quoi, ce sont les quatre saisons au Mont Geumgang qui sont mises en lumière avec un panorama d’albums de peintures de la fin de la période Joseon (XVIIe-XIXe siècles).

Évadez-vous avec le panorama numérique du Musée national de Corée. ©DR

Les designers du collectif d’strict ont quant à eux proposé un aperçu de leurs œuvres monumentales de son et de lumière présentées à l’Arte Museum de l’île de Jeju avec la fresque lumineuse Eternal Nature, « une œuvre d’art médiatique qui cherche à faire ressentir l’éternité de la nature au-delà du temps et de l’espace », précise le communiqué de presse de l’exposition. Dès le 16 juillet, leur Vague visible à l’Unesco occupera les écrans de Time Square à New York (États-Unis). Côté technologies inédites, le Vive Studios présente The Brave New World, un court métrage réalisé à l’aide de la Vivestudios Immersive Technology (VIT), qui permet de tourner le film devant un mur LED et donner la sensation d’être dans un vrai décor.

Image du film The Brave New World de Vive Studios. ©DR

Une nouvelle forme d’art

Enfin, les visiteurs pourront interagir avec l’Épouvantail VRC de K’Arts At, le Laboratoire de l’art et de la technologie de la faculté d’art à l’Université nationale de Corée, un spectacle interactif qui a fait sensation l’année passée au 36e Festival du film de Sundance, ou encore découvrir l’œuvre du groupe Tacit qui associe sons et images au Hangeul, l’alphabet corréen pour en faire de l’art d’algorithme.

Le groupe Tacit utilise le Hangeul, l’alphabet corréen, pour faire de l’art d’algorithme. ©DR

Plus ou moins impressionnantes, ces expériences immersives montrent les nouvelles dimensions de la réalité augmentée, de la VR et de l’intelligence artificielle au service de la diversité culturelle du Pays du matin calme. À l’ère de la crise sanitaire de Covid-19, ces technologies offrent à la fois une alternative aux musées et aux spectacles, qui se sont retrouvés bien trop souvent et longtemps endormis depuis le début de la pandémie, et une nouvelle forme d’art, entre passé et futur, tradition et science, art plastique et numérique.

Cet article Paris : à l’Unesco, la culture pop coréenne est au cœur d’une exposition immersive exceptionnelle est apparu en premier sur Connaissance des Arts.