Nicolas Hulot quitte “définitivement” la vie publique, à la veille d’un numéro d'”Envoyé Spécial” dans lequel plusieurs femmes l’accusent d’agressions sexuelles et de viol

L’ancien ministre de l’Environnement quitte également la présidence de sa fondation.