Mayenne : de la “disparition” de la jeune joggeuse à la révélation de son mensonge, ces cinq jours rythmés par l’inquiétude et les doutes

La jeune femme a admis, vendredi face aux enquêteurs, qu’elle n’avait pas été enlevée et qu’elle avait tout inventé, a annoncé la procureure de la République. Les motivations de l’adolescente n’ont pas été éclaircies.