Les dépassements des frais de campagne sont “un crachat à l’égard des citoyens et de la loi”, selon l’avocat William Bourdon

Nicolas Sarkozy vient d’être condamné à un an de prison ferme, jeudi, pour le financement illégal de sa campagne pour la présidentielle 2012. William Bourdon, avocat spécialisé dans les affaires de corruption, rappelle qu’un président n’est pas tout à fait un citoyen comme les autres.