Le prix Nobel de littérature est attribué au romancier tanzanien Abdulrazak Gurnah

L’académie suédoise salue “son traitement sans compromis et plein de compassion des effets du colonialisme et du sort du réfugié dans le fossé entre les cultures et les continents”.