La Seine à vélo : une balade découverte au pays des impressionnistes

Vous avez toujours rêvé pédaler dans les paysages impressionnistes, au bord de la Seine comme si vous étiez dans Le Déjeuner des canotiers à Chatou (1880-1881) de Pierre-Auguste Renoir (1841-1919) ou dans Bords de Seine (1883) de Berthe Morisot (1841-1895) ? C’est maintenant possible. De Paris jusqu’au Havre, en passant par Mantes-la-Jolie, Vernon ou encore Rouen, plus de 420 km de pistes cyclables ont été aménagées depuis 2015 dans le cadre du projet La Seine à vélo. Dans une volonté de redynamiser la vallée, les départements de l’Axe de la Seine (Paris, la Seine-Saint-Denis, les Hauts-de-Seine, les Yvelines, le Val-d’Oise, l’Eure, la Seine-Maritime et le Calvados) proposent aujourd’hui un parcours de 15 étapes aux thématiques et difficultés variées, de la balade familiale (Rouen-La Bouille, 19 km) à la virée normande pour cyclistes aguerris (Deauville-Honfleur, 46 km) pour découvrir les monuments et les paysages ayant inspiré les artistes au fil des siècles.

Une escapade chez les impressionnistes

Source d’inspiration des peintres impressionnistes, la vallée de la Seine offre la possibilité aux pédaleurs de suivre les traces des plus grandes figures du mouvement en optant, notamment, pour l’étape reliant La Roche-Guyon et Vernon. Passant par Giverny, celle-ci permet de visiter les célèbres jardins et la maison de Claude Monet (1840-1926), promenade à compléter par l’exposition « Côté jardin : de Monet à Bonnard », présentée au musée des impressionnismes Giverny jusqu’au 1er novembre, et les collections du musée de Vernon.

Claude Monet, La Seine à Rouen, 1872, huile sur toile, musée de l’Ermitage, Saint-Pétersbourg, Russie

 

Outre cette étape, les quais de Seine, immortalisés par Camille Pissarro (1830-1903) ou encore Albert Marquet (1875-1947), et le port de Honfleur, reflétant les couleurs d’Eugène Boudin (1824-1898), promettent une véritable excursion culturelle estivale pouvant être complétée par une visite du festival « Lumières impressionnistes » de Chatou, qui se déroule du 9 au 12 septembre.

Vieux Bassin à Honfleur, Calvados © David Darrault / La Seine à Vélo

Un patrimoine diversifié

Alliant nature, culture et histoire, La Seine à vélo varie les plaisirs en proposant également un passage par la Street Art Avenue le long du canal de Saint-Denis, une balade dans le Rouen médiéval et sa cathédrale Notre-Dame ou encore la découverte de l’Abbaye de Jumièges, « plus belle ruine de France » selon Victor Hugo. Visant à mettre en avant leurs atouts culturels, les départements comptent poursuivre ces aménagements (cyclables et verts) dans les années à venir, toujours pour valoriser le patrimoine et redynamiser ces précieux espaces.

Cet article La Seine à vélo : une balade découverte au pays des impressionnistes est apparu en premier sur Connaissance des Arts.