Joe Biden affirme qu’il était impossible de quitter l’Afghanistan sans une forme de “chaos”

Le président américain s’est par ailleurs déclaré prêt à maintenir les forces américaines à Kaboul au-delà du 31 août si tous les ressortissants américains qui sont encore présents dans le pays ne sont pas évacués d’ici là.