Guerre en Ukraine : quatre questions sur le régiment Azov, ce bataillon ukrainien accusé de compter des néonazis dans ses rangs

Moscou et le camp prorusse mettent en avant ce groupe de combattants lié à l’extrême droite néonazie pour justifier l’invasion du territoire ukrainien.