Guerre en Ukraine : cinq questions sur la loi de censure votée en Russie, qui condamne toute “information mensongère” sur l’armée

Le président russe, Vladimir Poutine, a signé, vendredi, une loi prévoyant jusqu’à quinze ans de prison pour toute personne publiant des “informations mensongères” sur la guerre en Ukraine. Dans les faits, cette loi interdit toute forme de journalisme indépendant dans le pays et toute contestation de la guerre.