“En temps normal, on fait la route en 3 heures, mais là, on a mis 2 jours” : rencontre avec des civils ukrainiens qui ont réussi à fuir la zone de Marioupol

Le CICR n’a pas réussi à organiser de convoi humanitaire depuis Marioupol mais chaque jour, des civils parviennent à quitter la zone dans leur véhicule ou à bord de bus du gouvernement ukrainien. Une trentaine de bus sont ainsi arrivés de Marioupol à Zaporijié la nuit dernière.