Du Louvre au musée Picasso, 6 expositions à Paris racontent les liens d’Yves Saint Laurent avec les arts

Mouna Mekouar, la commissaire de cet événement « Yves Saint Laurent aux musées », a déjà orchestré plusieurs expositions sur le couturier, au musée Yves Saint Laurent de Marrakech. Alors que Madison Cox, président de la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent, cherchait un thème pour cet anniversaire, elle a suggéré cette influence des maîtres et des grands musées sur l’inventeur du smoking pour femmes, disparu en 2008. « Il s’agit de porter un nouveau discours sur son œuvre, d’en offrir une analyse des principes directeurs », explique-t-elle.

La couture sous influence

Cette exposition met aussi l’accent sur ses qualités de dessinateur. Au musée Saint Laurent, on découvre justement une sélection de ses dessins, alors qu’au Centre Pompidou s’exposent la légendaire robe Mondrian et un Ensemble à blouse de 1981, brodé de paillettes, qui met en matière La Blouse roumaine d’Henri Matisse, peint en 1940.

Hommages d’Yves Saint Laurent à Picasso réunis au musée national Picasso-Paris © Photo : Nicolas Mathéus

Au Musée national Picasso, une Veste hommage à Pablo Picasso en drap de laine ivoire (1979) imite celle portée par Nush, épouse de Paul Éluard, sur un portrait d’elle réalisé en 1937 par le maître catalan.

« Tout homme est obligé pour survivre d’avoir, comme dit Nietzsche, des fantômes esthétiques. La vie n’est possible que grâce à eux. Je pense les avoir trouvés en Mondrian, Picasso, Matisse mais aussi et surtout en Proust. Je suis tout à fait éclectique. » Yves Saint Laurent

Le musée d’Orsay explore l’influence de l’univers de Proust sur Saint Laurent, avec entre autres les robes en soie ivoire 1900 qu’il créa pour Jane Birkin et Hélène Rochas, invitées au Bal Proust de Marie-Hélène de Rothschild dans son château de Ferrières en 1971. Au Louvre, dans la galerie d’Apollon, écrin des joyaux de la Couronne, s’expose la veste Hommage à ma maison de 1990, brodée d’or et de cristal de roche. Enfin, au sein des collections permanentes du musée d’Art moderne de Paris, une vingtaine de ses modèles, iconiques ou méconnus, voisinent ainsi avec les oeuvres du parcours, de Bonnard à Matisse, en passant par Chirico et la spectaculaire Fée électricité de Raoul Dufy.

Au musée d’Art moderne de Paris, ces ensembles du soir long (Automne-hiver 1992) d’Yves Saint Laurent font écho aux couleurs chatoyantes de la Fée électricité de Raoul Dufy © Photo : Nicolas Mathéus

« Yves Saint Laurent aux musées »
Centre Pompidou, musée d’Art moderne de Paris, musée du Louvre, musée d’Orsay, Musée national Picasso-Paris et musée Yves Saint Laurent Paris
Du 29 janvier au 15 mai

Cet article Du Louvre au musée Picasso, 6 expositions à Paris racontent les liens d’Yves Saint Laurent avec les arts est apparu en premier sur Connaissance des Arts.