Des pyramides d’Égypte à Léonard de Vinci : 10 expositions immersives pour faire le plein d’art et de sensations cet été

Les amateurs d’expositions numériques vont être ravis. Cet été, de nombreuses expériences immersives s’installent dans les musées et lieux de culture pour proposer au public des visites ludiques, esthétiques et pédagogiques. Après avoir écumé les expositions « Dalí, l’énigme sans fin » à l’Atelier des Lumières (Paris, XIIe arrondissement), « Cezanne, le maître de la Provence » aux Carrières de Lumières (Baux-de-Provence) et « Monet, Renoir… Chagall, Voyages en Méditerranée » aux Bassins de Lumières (Bordeaux), découvrez 10 nouvelles expositions numériques à visiter aux mois de juillet et d’août.

1. « Léonard de Vinci peintre et architecte » au château du Clos Lucé

Depuis le 25 juin, le château du Clos Lucé à Amboise a ouvert de nouvelles galeries pour accueillir une expérience immersive. À l’aide des technologies numériques, la dernière demeure du maître florentin propose au public de contempler tout l’œuvre peint de Léonard de Vinci (1452-1519) ainsi que des centaines d’images de dessins pour entrer dans le processus de création de l’artiste dans les 500 m² d’un bâtiment industriel réhabilité par Chaix & Morel et Associés. Organisée en plusieurs séquences thématiques, la visite permet de plonger dans les détails des chefs-d’œuvre de Léonard de Vinci, tels que La Cène (1495-1498), La Dame à l’hermine (1488) ou encore La Joconde (1503).

© Château du Clos Lucé – Parc Leonardo da Vinci, Amboise. Photo Eric Sander

2. La grotte de Lascaux à la Cité de l’architecture

Depuis le 8 juillet, la Cité de l’architecture et du design (Paris) invite les amateurs d’art pariétal à un voyage dans la célèbre grotte de Lascaux intitulé « La découverte de la grotte de Lascaux 1/1, le jumeau virtuel ». Équipé de casque de réalité virtuelle et d’un sac à dos contenant un ordinateur, le visiteur 2.0 pénètre en groupe de six personnes au cœur de la grotte, fermée au public depuis 1963, sans quitter l’Exaltemps, un espace de la Cité dédié aux nouveaux usages de la réalité virtuelle en grandeur nature. Née d’une collaboration entre les équipes de Dassault Systèmes et la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) de Nouvelle-Aquitaine, l’expérience reproduit avec un réalisme inédit les conditions d’immersion dans les 235 mètres de galeries de la grotte originelle et offre ainsi un accès exceptionnel au site classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

3. La culture pop de Corée au siège de l’Unesco

Jusqu’au 16 juillet, la maison de l’Unesco (Paris VIIe arrondissement) et la République de Corée mettent à l’honneur la culture populaire de la péninsule avec l’exposition « Corée Korea, Cubically Imagined », qui mêle art, culture et technologie de pointe. À l’aide d’installations mobilisant des figures emblématiques de la musique K-Pop, du cinéma d’auteur et du design d’avant-garde, l’événement invite les visiteurs à découvrir la culture pop coréenne comme un phénomène social et artistique mondial mais aussi hybride et pluridisciplinaire. Ainsi, à travers des œuvres faites en réalité augmentée, réalité virtuelle, 3D et intelligence artificielle, dédiées à des ambassadeurs de renom comme le groupe de musique BTS, le Musée national de Corée ou le film Parasite de Bong Joon Ho (Palme d’or 2019 au Festival de Cannes), l’exposition montre comment les technologies numériques peuvent apporter des expériences plus riches et immersives aux contenus culturels existants.

Starry Beach © D’strict

4. Les pyramides égyptiennes chez FlyView

Qui a dit qu’il y avait besoin de se rendre en Égypte pour visiter l’intérieur de la pyramide de Khéops ? Depuis le 9 juin, l’espace d’expériences en réalité virtuelle FlyView (Paris, IIe arrondissement) propose un voyage exceptionnel pour découvrir les pyramides, de Saqqarah à Khéops. Intitulée Pyramides, l’expérience de 35 minutes permet aux égyptophiles équipés de casques VR de survoler et de pénétrer les célèbres monuments antiques, sans quitter leur chaise pivotante à 360 degrés. Loin des images de synthèse, Pyramides est composée de plusieurs centaines de milliers de photographies prises à l’occasion d’une captation menée en 2018 par la start-up française Iconem, spécialisée dans la numérisation du patrimoine des sites menacés.

Survolez et visitez l’intérieur des pyramides d’Égypte grâce à la réalité virtuelle. ©FlyView

6. Paysage de guerre – paysage de paix au Mémorial de Verdun

Pour les passionnés d’histoire et d’expériences immersives, le Mémorial de Verdun a ouvert le 28 juin dernier son nouveau dispositif de réalité virtuelle intitulé Paysage de guerre – paysage de paix (conçu par Studio 3WG) dans son parcours de visite. Au dernier étage, face à la vue panoramique sur le champ de bataille, les visiteurs peuvent à présent remonter le temps et se rendre sur les lieux avant, pendant et après les combats de la Grande Guerre à l’aide d’un casque de réalité virtuelle pour revivre un tragique moment de l’histoire à l’aide de modélisations 3D et d’animations sonorées. De l’observation de l’évolution du champ de bataille d’août 1914 à la reconstruction de l’Ossuaire de Douaumont dans les années 1920, en passant par les bombardements qui se sont déroulés durant l’automne 1916 à Verdun, l’expérience nous plonge dans l’histoire du site, avant de se trouver face à un paysage lunaire dévasté, des villages en ruines et des forêts brûlées.

7. Fêlés, lumière et ailleurs à la Gaité lyrique

En plus de son exposition-expérience « Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière » de l’artiste plasticien Olivier Ratsi (jusqu’au 31 octobre) qui interroge nos perceptions sensorielles de la lumière et de la couleur, la Gaité lyrique (Paris, IIIe arrondissement) accueille jusqu’au 18 juillet le festival immersif Les Ailleurs. L’événement propose notamment des initiations à la photogrammétrie, à la réalité virtuelle ou encore à la peinture en 3D. Ainsi les visiteurs peuvent découvrir trois parcours : « Voyages sauvages » à la rencontre de créatures sous-marines et hybrides non humaines, « Transports intimes » pour se reconnecter à soi-même et « Dimensions parallèles » qui propose de « se perdre loin dans le virtuel pour mieux se retrouver au retour », décrit le festival. L’occasion de s’évader du quotidien et de la réalité le temps d’une visite.

8. Jimmy Nelson à l’Atelier des Lumières

Si vous êtes plus photographie que surréalisme et Art nouveau, jusqu’au 10 juillet, l’Atelier des Lumières consacre ses nocturnes aux clichés de Jimmy Nelson dans son exposition immersive « The Last Sentinels ». De 18h30 à 23h, l’ancienne fonderie du Chemin Vert s’habille de cette première création immersive d’une quarantaine de minutes réalisée à partir de centaines de photographies et films de l’artiste britannique au cœur des dernières cultures indigènes et paysages du monde entier, pour célébrer la diversité de ces peuples. De plus, les 8, 9 et 10 juillet, Jimmy Nelson sera présent pour réaliser des séances de dédicace sur place, l’occasion de rencontre l’auteur des clichés dans lesquels vous aurez voyagé quelques minutes auparavant.

Día de los Muertos, Oaxaca, Mexico, 2017 © Jimmy Nelson B.V.

9. La chapelle Sixtine au pays de l’oncle Sam

Le chef-d’œuvre de Michel-Ange (1475-1564) se rend de l’autre côté de l’Atlantique… Virtuellement. Après Dallas, Pheonix et Atlanta, une exposition itinérante propose à San Antonio au Texas (États-Unis) d’observer au plus près les détails des 34 fresques du plafond de la chapelle Sixtine (Vatican), réalisée entre 1508 et 1512. À l’aide de photographies HD, l’événement qui prend place dans le manoir Lambermont présente les peintures restaurées du maître de la Renaissance reproduite avec une technique d’impression qui imite leur aspect. Jusqu’au 6 septembre, les visiteurs peuvent pour la première fois s’approcher des œuvres qui se trouvent à 21 mètres du sol et prendre librement en photo La Création d’Adam ou encore Le Jugement dernier.

10. Jeu de piste virtuel à Enghien-les-Bains

Pour les Franciliens amateurs de balades arty, le Centre des arts et Enghien-les-Bains présentent un parcours en réalité augmentée dans les rues de la ville valdoisienne. Du 22 juillet au 3 octobre 2021, les détenteurs de smartphone pourront télécharger l’application développée pour l’exposition « Faune » et parcourir ainsi Enghien-les-Bains à la recherche des dix affiches grand format dissimulées virtuellement au cœur de la ville, nées de la collaboration entre le duo Adrien M et Claire B et le collectif Brest Brest Brest.

Promenez-vous dans les rues d’Enghien-les-Bains pour découvrir l’exposition Faune. ©DR

Cet article Des pyramides d’Égypte à Léonard de Vinci : 10 expositions immersives pour faire le plein d’art et de sensations cet été est apparu en premier sur Connaissance des Arts.