Découverte d’un autoportrait inédit de Van Gogh caché pendant plus d’un siècle

Le 30 juillet prochain, la Royal Scottish Academy ouvrira les portes de l’exposition « A taste for Impressionism » (Un goût pour l’Impressionnisme). Parmi les œuvres présentées, figurera Tête de paysanne (1885) peinte par Vincent Van Gogh (1853-1890), appartenant aux collections de la National Galleries of Scotland. En prévision de l’événement, le tableau a fait l’objet d’une étude par les conservateurs de l’institution nationale qui a révélé, lors de la radiographie, une œuvre au dos de la toile. Cette nouvelle image est vue par les spécialistes comme un possible autoportrait.

Peindre le revers d’une toile, une habitude de l’artiste

Sur l’avers, Tête de paysanne représente Gordina de Groot, une des modèles du célèbre tableau Les Mangeurs de pommes de terre, réalisé la même année lorsque l’artiste vit à Nuenen. Le revers du tableau est, en revanche, passé inaperçu pendant plus d’un siècle à cause d’ajouts de colle et carton postérieurs. Il semble que cette action date d’une exposition de 1905 au Stedelijk Museum d’Amsterdam (Pays-Bas), organisée par Johanna van Gogh-Bonger, veuve de Théo Van Gogh, frère de Vincent. Le possible autoportrait aurait été caché à cette occasion dans le but d’encadrer le recto de la toile bien plus achevé que le verso.

Détail du verso de Tête de Paysanne ©Neil Hanna

La première image de la radiographie nous permet de voir une figure humaine barbue, coiffée d’un chapeau à rebord et dont le cou est en partie couvert par un foulard noué à la gorge. L’œil gauche du visage est apparent et fixe le spectateur intensément. On peut aussi distinguer quelques traits comme la forme du nez et de la bouche. L’oreille gauche, que l’artiste se coupe trois ans plus tard, est bien distincte.

Radiographie du possible autoportrait de Vincent Van Gogh ©National Galleries of Scotland

Une œuvre inédite pour les musées britanniques

« Van Gogh a souvent réutilisé des toiles pour économiser de l’argent. Cependant, au lieu de peindre sur des œuvres précédentes, il retournait la toile et travaillait sur l’envers. », explique le musée. Peinte des deux côtés, cette toile entre dans un groupe assez répandu d’œuvres de l’artiste ayant elles aussi cette caractéristique. Celles-ci sont conservées au Van Gogh Museum d’Amsterdam, au Metropolitan Museum of Art de New York, au Wadsworth Atheneum Museum of Art d’Hartford dans le Connecticut et au Kunstmuseum de La Haye.

La conservatrice principale Lesley Stevenson montre Tête de paysanne à côté d’une image radiographique de l’autoportrait caché de Van Gogh. ©Neil Hanna

Selon les National Galleries of Scotland, il s’agirait de la première double œuvre de Van Gogh conservée par un musée britannique. Après avoir été légué à Jo Van Gogh-Bonger, à la mort de Théo, l’œuvre a appartenu à plusieurs collections notamment celle de la famille Fleming, avant d’entrer dans la collection d’Alexander et Rosalind Maitland puis d’être léguée par Alexander à la National Galleries of Scotland, en 1960.

Une présentation en grande pompe

« C’est un cadeau incroyable pour l’Écosse, qui restera à jamais entre les mains des National Galleries », déclare Frances Fowle, conservatrice de l’art français au sein de l’institution écossaise. Des recherches vont être menées à présent pour essayer de retirer les couches de colle et carton qui recouvrent l’autoportrait, sans endommagé le portrait de la paysanne. « Nous sommes très enthousiastes à l’idée de partager cette découverte passionnante dans le cadre de notre grande exposition estivale « Un goût pour l’impressionnisme », où l’image radiographique de l’autoportrait sera exposée au regard de tous », continue la spécialiste. Les visiteurs pourront la voir pour la première fois grâce à un caisson lumineux spécialement conçu au centre de l’exposition.

Frances Fowle, conservatrice principale, observe la Tête de paysanne de Vincent Van Gogh
©Neil Hanna

À voir :

« A taste for Impressionism »
Royal Scottish Academy, The Mound, Édimbourg,
nationalgalleries.org

Du 30 juillet au 13 novembre 2022

Cet article Découverte d’un autoportrait inédit de Van Gogh caché pendant plus d’un siècle est apparu en premier sur Connaissance des Arts.