Découverte au Pérou de six momies d’enfants probablement sacrifiés il y a plus de 1000 ans

Les corps momifiés de six enfants viennent d’être découverts par les archéologues de l’Université de San Marcos sur le site de fouilles de Cajamarquilla, situé à 24 km à l’est de Lima, la capitale du Pérou. Inhumés à proximité de la tombe d’un haut dignitaire, ces derniers auraient été sacrifiés pour accompagner ce personnage de l’élite locale dans son voyage dans l’au-delà. Le rituel aurait eu lieu entre le IXe et le XIe siècle, portant l’âge de ces momies pré-incaïques à plus de 1000 ans. Des analyses doivent encore être menées pour déterminer l’identité des individus.

13 personnes sacrifiées

La tombe principale, une chambre funéraire de forme conique, a été mise au jour en novembre dernier. Fait exceptionnel, elle abritait une momie, trouvée en position assise, les mains sur le visage, attachée à l’aide de cordelettes. Selon Pieter Van Dalen, archéologue responsable du site de Cajamarquilla, il s’agit de la sépulture d’un homme âgé entre 35 et 40 ans, ayant eu « un statut social élevé au sein de la société locale ». Fondé vers 200 avant J.-C. et occupée jusqu’au XVIe siècle, Cajamarquilla était un important centre urbain de 10 000 à 20 000 habitants. Les corps des six enfants découverts à proximité étaient enveloppés dans des « paquets funéraires » ou fardo, traditionnellement constitués de couches de tissus.

Les corps des enfants étaient recouverts de tissu ©️Page Facebook Universidad Nacional Mayor de San Marcos

Les fouilles ont également révélé la présence, à l’entrée de la tombe, de sept dépouilles d’adultes, non momifiées. Selon les archéologues, il pourrait s’agir de l’épouse et des enfants du défunt, ainsi que de proches serviteurs sacrifiés pour « accompagner son âme sur son long chemin vers le monde des morts ». Des offrandes ont également été déposées de manière posthume dans la tombe du dignitaire, comme en témoignent les restes d’animaux, de maïs et de légumes qui y ont été découverts.

Choc des cultures

« Cette découverte va enrichir l’enquête qui a commencé en octobre dernier, car, contrairement à la momie de Cajamarquilla retrouvée enveloppée de cordes, les conditions de ces 13 personnes montrent un changement de traditions, un rituel plus côtier »,  a expliqué Yomira Silvia Huamán qui travaille également sur le chantier. Les fouilles menées sur le site de Cajamarquilla permettent aux archéologues de comprendre progressivement l’histoire culturelle, en particulier pré-incaïque, de la ville.

Ces découvertes nous renseigneraient sur l’histoire culturelle du Pérou pré-inca ©️Page Facebook Universidad Nacional Mayor de San Marcos

La diversité de mode d’inhumation et l’évolution des rituels associés dont témoignent les vestiges mis au jour révèlent notamment qu’elle fut le lieu d’un véritable choc culturel entre les populations descendues des montagnes et celles de la côte. Les fouilles menées sur le site devraient se poursuivre jusqu’à la fin de l’année 2022.

Cet article Découverte au Pérou de six momies d’enfants probablement sacrifiés il y a plus de 1000 ans est apparu en premier sur Connaissance des Arts.