Banksy : à Paris, un hôtel-musée consacré au Street Artiste ouvre bientôt ses portes

Un nouveau lieu d’exposition d’un genre particulier va bientôt ouvrir à Paris. Il s’agit d’un hôtel-musée consacré au Street Artiste Banksy, en cours d’installation dans le IXe arrondissement de Paris. Adossé à l’espace Lafayette-Drouot, où se déroule depuis 2019 l’exposition « The World of Banksy » (jusqu’au 31 décembre 2021), cet hôtel-musée permet d’entrer dans l’œuvre de l’artiste, dont l’identité reste encore aujourd’hui inconnue. Dès le 9 juin, les aficionados de Banksy pourront ainsi réserver une des chambres, parmi la vingtaine disponible. Le reste du musée, réparti sur deux étages et présentant des reproductions des œuvres de l’artiste, sera accessible à tous. Créé par les frères entrepreneurs Hazis et Alil Vardar, le projet s’inspire directement du Walled Off Hotel, réalisé par Banksy à Bethléem en 2017.

Rendre Banksy accessible ?

À l’initiative de ce projet, Hazis et Alil Vardar expliquent vouloir « théâtralise[r] l’œuvre de Banksy » et « rendre l’art aux non-initiés ». Avec des reproductions de ces œuvres de Street Art exposées dans un musée et soumises à paiement (en ce qui concerne la partie hôtelière en tout cas), on peut néanmoins se demander si les frères Vardar ne vont pas à contre-courant des idéaux portés par l’artiste qu’ils exposent. Depuis qu’il a commencé ses graffitis, Banksy a en effet revendiqué le fait que ses œuvres, parce qu’elles sont faites dans la rue, sont accessibles à tous. Par ailleurs, il ne se prive pas de critiquer férocement le marché de l’art, à travers son tableau Morons ou encore avec l’autodestruction de sa Petite fille au ballon, qui avait défrayé la chronique lors de sa vente en 2018.

Plusieurs graffitis et installations ont été recrées pour ressembler au Walled Off Hotel de Bethléem © Hôtel/Musée Walled of Banksy

Si The Walled Off Hotel dénonce la présence du mur de séparation entre Israël et les Territoires palestiniens, construit par l’État hébreu au cours de la deuxième Intifada (2000-2005), l’installation de l’hôtel-musée dans les beaux quartiers de Paris fait perdre à l’œuvre originelle son percutant message politique et humaniste. Avec un hommage parisien au but principalement commercial, sommes-nous en train d’assister à une banalisation de l’œuvre de Banksy qui, pourtant très contestataire sur les questions de migration, de violences policières ou de précarité, se voit dépolitisé jusqu’à devenir mainstream ?

Cet article Banksy : à Paris, un hôtel-musée consacré au Street Artiste ouvre bientôt ses portes est apparu en premier sur Connaissance des Arts.