Au Danemark, une rivale de la célèbre Petite sirène de Copenhague fait polémique

La célèbre sculpture de la Petite Sirène du port de Copenhague se retrouve au cœur d’une bataille judiciaire. Conçue en 1913 par l’artiste Edvard Eriksen, elle incarne le personnage principal du conte d’Andersen éponyme et était durant un siècle unique dans le pays. Or, en 2016, une deuxième « petite sirène » a été installée sur le port de la ville d’Asaa ! Bien que cette œuvre se trouve de l’autre côté du pays et n’ait pas la même apparence que la première, les héritiers de l’artiste ont intenté une action en justice envers les autorités locales au motif de plagiat.

Une œuvre trop ressemblante

Selon les héritiers d’Eriksen, cette nouvelle venue présenterait une ressemblance trop importante avec son homologue de Copenhague. Le maire d’Asaa, Mikael Klitgaard, a tenté de les raisonner en expliquant que, même si le sujet et la pose étaient identiques, l’apparence de cette sirène était significativement différente. « De quelle autre manière est-elle censée s’asseoir ? », les a-t-il interrogés de manière rhétorique avant de compléter : « c’est une sirène ; on ne peut pas l’installer sur une chaise ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Kenneth Munkebæk (@munkebeck)

Les héritiers exigent le retrait de la statue et une compensation

En guise de réparation, les ayants droit de la statue de Copenhague exigent le retrait de la deuxième sculpture ainsi qu’une compensation financière. Les avocats des deux parties sont en cours de négociation.

Les héritiers de l’artiste à l’origine de la célèbre Petite Sirène de Copenhague (Danemark) poursuivent en justice les autorités de la petite ville d’Asaa. ©Victor Malyushev on Unsplash

Dans l’attente de l’issue des procédures judiciaires, le créateur de l’œuvre d’Asaa Palle Moerk rejette toute accusation de plagiat : « en tant qu’artiste, on s’imprègne de toutes sortes de choses – bien sûr j’avais vu des images de la sirène de Langelinie [celle de Copenhague], mais ici il s’agit de ma propre inspiration ». Il déplore la possibilité de voir sa sirène détruite : « Je ne pensais pas que l’on détruisait des œuvres au Danemark. C’est une chose que les Talibans font ».

Cet article Au Danemark, une rivale de la célèbre Petite sirène de Copenhague fait polémique est apparu en premier sur Connaissance des Arts.