Angleterre : un couple possédait sans le savoir un chef-d’œuvre disparu de Canova dans son jardin

En 2002, un couple britannique achetait une statue 5 200 Livres sterling (près de 6 200 euros) pour décorer leur jardin. Il ne savait pas encore qu’il s’agissait d’une œuvre d’Antonio Canova (1757-1822), intitulée Marie-Madeleine couchée (Maddalena Giacente). Représentant Marie-Madeleine se languissant de douleur, cette œuvre était recherchée depuis des décennies. « C’est un miracle que le chef-d’œuvre exceptionnel et longtemps perdu d’Antonio Canova ait été retrouvé, 200 ans après son achèvement », a déclaré le docteur Mario Guderzo, éminent spécialiste de Canova et ancien directeur du Museo Gypsotheca Antonio Canova. Estimée entre 5 et 8 millions de Livres sterling (entre 6 et 10 millions d’euros), elle fera l’objet d’une vente aux enchères chez Christie’s à Londres en juillet.

La beauté endormie… depuis des lustres

Le repos fut long pour Marie-Madeleine. Abandonnée dans son chagrin et « évanouie par la douleur excessive de sa pénitence », comme l’écrivait Canova en 1819, elle avait été quelque peu oubliée. Commandée par le premier ministre britannique de l’époque Robert Jenkinson (1770-1828), la statue lui a été livrée un mois après la mort de Canova en octobre 1822. Après le décès du Premier ministre en 1828, elle est passée dans sa famille et a été présentée dans plusieurs grandes expositions publiques à travers le Royaume-Uni, avant d’être vendue avec le manoir de Witley Court en 1920. C’est à ce moment-là que l’attribution de la statue à Canova a été perdue. L’œuvre a ensuite été vendue trois fois, passant notamment dans les mains de Violet Van der Elst (1882-1966), militante qui a longtemps combattu la peine de mort.

L’œuvre trônait dans le jardin du couple depuis 20 ans ©Christie’s Images Limited 2022, Farrington Mark

En 2002, un couple britannique, en fit l’acquisition lors d’une vente de statues de jardin. Après avoir entendu des rumeurs selon lesquelles leur sculpture pourrait être le marbre très recherché de Canova, ils ont contacté un conseiller londonien pour faire expertiser leur œuvre. Ce n’est donc que récemment que la paternité de la Madeleine couchée a été rétablie. Un rapport d’expertise constate qu’un crucifix sur l’épaule du personnage est manquant, mais que la statue est autrement en « très bon » état et constitue un témoignage précieux de l’œuvre de maturité de l’artiste. Comme le remarque M. Guderzo, il s’agit d’un « marbre d’une grande valeur historique et d’une grande beauté esthétique réalisé par Canova dans les dernières années de son activité artistique », dont la découverte est « d’une importance fondamentale pour l’histoire de l’art ».

L’œuvre sera exposée ce weekend chez Christie’s à Londres et partira ensuite en tournée à New York (8-13 avril) et à Hong Kong (27 mai-1er juin). La vente, qui aura lieu en juillet, coïncide avec l’année du bicentenaire de la mort de Canova.

La statue est estimée entre 5 et 8 millions de Livres sterling, soit entre 6 et 10 millions d’euros ©Christie’s Images Limited 2022, Asher Mark

Cet article Angleterre : un couple possédait sans le savoir un chef-d’œuvre disparu de Canova dans son jardin est apparu en premier sur Connaissance des Arts.