Afghanistan : “Nous aurons besoin de solidarité”, prévient France fraternité qui ne veut pas rater l’accueil des réfugiés “comme lors de la crise syrienne”

“Dans quelques semaines, quelques mois, nous aurons besoin de solidarité pour que ces personnes puissent s’intégrer dans notre pays”, confie sur franceinfo Pierre Henri, le président de France fraternité.