Afghanistan : les talibans menacent les Etats-Unis de “conséquences” si ces derniers retardent leur départ au-delà du 31 août

Face au chaos à Kaboul et sous pression de ses alliés, Joe Biden a ouvert dimanche la porte à un maintien des soldats américains sur place au-delà de la date prévue du 31 août.