Affaire du “Grêlé” : “Il ne faut jamais rien lâcher dans ces dossiers”, souligne un procureur spécialiste des “cold cases”

“Il faudra aussi continuer l’enquête qui, à mon avis, ne va pas se clôturer avec le décès de cette personne”, estime le procureur général de Grenoble, Jacques Dallest.