À six mois de la présidentielle, Édouard Philippe lance son propre parti et agace

Pour l’occasion, l’ancien Premier ministre a invité plus de 2 000 personnes parmi lesquels des macronistes et des parlementaires de droite. Des soutiens qui font grincer pas mal de dents.